manu

Manu Trudel est auteur-compositeur avant tout. Art pour lequel il manie la plume québécoise avec toute la poésie, la finesse et l’humour dignes de la grande chanson québécoise. C’est aux Richard Desjardins, Jean-Pierre Ferland ou encore Plume Latraverse qu’on le compare.

«Ce « retour aux sources » (c’est très « Compagnons de la chanson » rencontre R.Desjardins) demeure le projet le plus audacieux que j’ai entendu dans mon dossier de candidatures à ce jour!» Commentaire Jury1 – édition Francouvertes 2012.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Fred Pellerin a retenu deux de ses chansons pour les mettre dans ses albums («Là-bas», Silence-2009 – «Roland», C’est un monde-2011).

Au cours des quinze dernières années, il a collaboré avec:

Fabiola Toupin, pour qui il a écrit et composé une vingtaine de chansons que l’on retrouve sur ses albums et fait de nombreuses tournées en France et au Québec , Manon BrunetLynda Lemay, mais aussi avec des auteurs tels que Jean-Paul Daoust ( ), Michel Rivegauche (parolier de Piaf) et Claude Lemesle (parolier de Joe Dassin, Regianni…) .

Manu Trudel est aussi un interprète grâce à son charisme, sa sensibilité et son humour subtil et spontané. Un de ces artistes à voir  sur scène pour découvrir pleinement son talent et sa personnalité hors du commun. Loin d’être un «chanteur à voix», sa force réside, au-delà de ses textes, dans sa présence scénique et son sens de la mélodie et des harmonies magnifiées par ses «Messieurs».

Ses chansons trouvent alors tout leur sens dans la formule acoustique et intime d’une guitare/quatre voix que proposent Manu et les Messieurs de Monsieur Manu, ajoutant au répertoire de Manu la complicité et la couleur de trois gars, musiciens, passionnés, gamins à leurs heures !
Manu et les Messieurs de Monsieur Manu persistent et signent un clin d’œil à l’urbanité offrant un «spectacle drôle de chansons tristes